Nouvelle publication : Retour d’expérience sur les attentats du 13 novembre 2015, Annales françaises de médecine d’urgence

1316874950

Les Annales françaises de médecine d’urgence ont publié un numéro spécial le 21 janvier 2016 intitulé “Retour d’expérience des attentats du 13 novembre 2015”. Les articles qui composent ce numéro ont été rédigés par des professionnels de l’AP-HP, du service médical du RAID, de la BSPP, et des SAMU de province.

Présentation du dossier

Le 13 novembre 2015, la région parisienne était la cible d’un attentat terroriste multisite sans précédent, en temps de paix, par le nombre de victimes tuées et blessées. Parmi ces victimes, le monde de l’urgence a vu disparaître l’un des siens, le Dr Stella Verry, médecin du Samu-Centre 15 de Paris, tuée lors de la fusillade du restaurant « Le Petit Cambodge », dont je souhaite ici honorer la mémoire.

Face à cet attentat, dont le but était de répandre la terreur, nous avons assisté à une mobilisation, un élan de solidarité et une coopération entre tous les acteurs du système de santé qui a frappé les esprits de tous les observateurs. Cette formidable mobilisation incluant les soignants mais aussi les secouristes, le personnel non soignant des hôpitaux, et les hôpitaux d’instruction des Armées a permis de limiter le nombre de vies perdues et d’offrir à chaque victime blessée des soins de niveau comparable à ceux dont elle aurait bénéficié en dehors d’un afflux massif. Il faut néanmoins reconnaître que ces attentats sont survenus à un moment facilitateur (le vendredi soir) et dans une région très peuplée (environ 12 millions d’habitants) comportant des moyens préhospitaliers et hospitaliers importants sur un espace géographique concentré. Les Annales Françaises de Médecine d’Urgence ont souhaité ouvrir leurs colonnes à une série d’articles de retour d’expérience (RETEX) afin de rendre accessible le maximum d’information sur la façon dont ces événements ont pu être gérés par l’ensemble des acteurs, identifiant ce qui a bien fonctionné, ce qui a parfois dysfonctionné, et surtout ce qui aurait pu dysfonctionner face à un événement d’une telle ampleur.

Sommaire :

  • Gestion de l’attaque terroriste du Bataclan par les médecins d’intervention de la Police Nationale
  • Prise en charge secouriste et interactions avec les équipes médicales
  • Prise en charge médicale préhospitalière
  • La régulation médicale zonale
  • Rôle d’un hôpital disposant d’un centre de traumatologie
  • Rôle spécifique des hôpitaux de proximité
  • Rôle de deux hôpitaux d’instruction des Armées
  • Rôle d’une cellule de crise hospitalière
  • Prise en charge psychologique hospitalière des impliqués
  • Organisation des renforts par les Samu de province

 

Télécharger ces articles des Annales françaises de médecine d’urgence (vol. 6, n° 1, février 2016).

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.